LA FORCE DES PLANTES, DON DE LA VIE !

La Terre et la Nature sont un véritable trésor issu de la Création et mis constamment à notre disposition.

Les plantes nous nourrissent, elles embellissent notre environnement, nous éveillent à la conscience de notre existence et savent encore nous apporter leur aide indispensable lorsque nous souffrons ou faisons une maladie.

Pourrions-nous imaginer notre terre sans aucune végétation !

Alors pourquoi passons-nous notre temps à la maltraiter ?

Il faut savoir que tous les médicaments n'ont pu être découvert qu'à partir de l'action évidente des plantes. Ils ne sont qu'une copie imparfaite et maladroite de la perfection de la Nature avec tous les inconvénients et toutes les conséquences que cela engendre. Jamais aucun médicament ne pourra s'aligner ou prétendre au rang et à la place que recèle toute plante quelle qu'elle soit. La plante est vie alors que le médicament ne porte aucun soupçon de vie puisqu'il a pour fonction de contrer celle-ci (anti-inflammatoire, anti-dépressif, antibiotique, antihypertenseur etc).

 

C'est pourquoi toute plante a été placée là où elle doit être, là où elle doit agir, là où elle doit exister, là où la vie est nécessaire. Elle est la vie à l'état naturel et nous montre ce qu'est la vie afin que nous puissions nous en imprégner à chaque instant.

En ce sens les plantes nous aident à exprimer nos dons et qualités humaines en leur donnant force et vie lors de notre activité personnelle. Nous sommes voués à faire de très grandes choses mais nous ne le pourrions sans le concours et l'aide bienveillante de la Nature ! Ne plus respecter cette Nature comme nous le faisons aujourd'hui (traitements chimiques, pollution, expériences sur les animaux, maltraitances, indifférence ...) est un signe évident que nous ne sommes pas encore conscient de la tâche réelle qui nous attend en tant qu'être humain !

​Prenez par exemple une fleur, observons-la un instant et écoutons-la. Nous serons vite obligés de reconnaitre sa puissance cachée au delà même de son apparence ! Elle touche directement notre âme et ne souffre d'aucun mensonge, d'aucune tromperie ni d'aucune illusion ! Elle irradie exactement ce qu'elle est et nous montre le chemin qui mène vers les Hauteurs Lumineuses, un chemin qu'il nous faut tous parcourir et qui nous oblige à lever les yeux pour chaque chose que nous pensons ou faisons,  tout comme la fleur qui s'ouvre constamment aux rayons de la Lumière Originelle ! Elle ne réfléchit pas mais s'oriente sans relâche vers tout ce qui est Lumineux et source de vie car elle sait, naturellement, que toute vie ne provient que de Là-Haut.

Les plantes sont incontournables pour notre existence alors plutôt que de les polluer en les intoxicant de nos pensées les plus viles, veillons à leur redonner la place qu'elles doivent retrouver si nous désirons encore survivre à ce marasme actuel dans lequel l'humanité est en train de sombrer. Il est en effet urgent que nous sortions de notre "état maladif d'inconscience et d'inconsistance" et en cela, les plantes et la Nature peuvent vraiment nous y aider ! (voir le malade et la maladie)

C'est en unissant nos pensées, pour ceux qui le désirent, que nous pourrons les faire converger vers une reconnaissance ultime de la Vie Elle-même et, plutôt que de se laisser endormir par tous ces discours charmeurs et soporifiques qui ne font que nous éloigner toujours et encore plus de la Source même de notre vie, agir en toute conscience pour la construction d'un monde nouveau. Un monde où la Vie serait la priorité, un monde où le sens profond et subtil de toute chose serait du domaine du sacré, un monde où la pensée serait au service de la Nature, de notre nature intime et donc au service de la Vie elle-même. Nous ne sommes que les hôtes de la Création et de la Terre et non les créateurs. Elles nous a été données en partage afin de parfaire notre évolution personnelle et non pour l'anéantir après l'avoir exploitée jusqu'au tréfonds.

Mais en sommes-nous seulement conscients, non pas intellectuellement, mais dans la conscience profonde de notre être ?

​Renier l'activité physiologique et thérapeutique des plantes c'est renier l'existence même d'une Force supérieure qui anime tout et dont nous sommes tous dépendants, que nous le voulions ou pas. Et renier cette Force Suprême c'est aussi renier la Vie, aussi absurde que cela puisse paraître !

C'est ainsi que les plantes qui ne sont qu'une mise en forme matérielle de la terre qui les porte, de  l'eau et de l'air qui les nourrissent sans oublier de la chaleur et de la lumière qui les dirigent sont une bénédiction pour l'homme qui sait les aimer, les respecter et les utiliser comme il se doit ! 

Les plantes ne se résument pas à une addition de principes actifs qu'il suffirait de prendre trois fois par jour pour supprimer quantités de symptômes et maladies (même si cela s'avère très efficace).

Les plantes aident l'homme à comprendre, à grandir et à intégrer tout ce qu'il doit vivre pleinement et ainsi lui permettre d'accéder en pleine conscience à sa propre évolution. C'est le système digestif qui permet cette digestion intérieure et c'est encore lui qui nous permet de grandir sur tous les plans, tant physique que psychique ou spirituel. La plante est un aliment qui nous pousse à devenir nous-mêmes mais elle est aussi une source de guérison lorsque, pour une raison quelconque, nous cessons de grandir et nous arrêtons sur le chemin difficile de notre ascension. Elle nous donne alors les clés qui vont ouvrir ces portes que nous tenions fermement verrouillées à cause de toutes sortes de blocages, que ceux-ci aient été alimentés au fil des ans par maintes fausses conceptions, jugements, convoitises ou à cause de tout autres choses issues, malgré tout, de notre cerveau actuel malade !

​Se soigner par les plantes n'est pas un acte innocent. Cela sous-entend presque toujours qu'il existe en nous une conviction intime que tout est conduit par un Ordre supérieur et que cet Ordre ne peut pas être aussi facilement rompu même s'Il semble l'être parfois en apparence. On ne prend pas une plante comme on prend un médicament. Le médicament nous allège d'une souffrance alors que la plante nous initie à une connaissance et à un savoir intérieur, parfois faciles à intégrer parfois difficiles à accepter. Mais c'est là tout son travail puisqu'elle a pour vocation de nous nourrir et donc de nous accompagner sur le chemin grandissant de nos existences. 

© 2018 - Renaissance et santé - Jean-Jacques Dewitte