La détoxification naturelle

La détoxification est le traitement initial de toute maladie ou de toute souffrance.

Il le devrait en tout cas surtout lorsque celle-ci s'est installée pour une longue durée. 

La détoxification nettoie le malade et donc l'organisme malade. Ce dernier est malade car il est intoxiqué.

Il faut comprendre que l'intoxication est le point de départ de toute maladie. Elle précède la maladie et celle-ci ne peut apparaitre que sur un organisme malade (voir le malade et la maladie).

En nettoyant le malade de son intoxication, l'organisme réduit sa charge toxique et n'a plus besoin d'engendrer une maladie pour éliminer ces toxiques pathogènes.

Je ne reviens pas sur les mécanismes qui déclenchent la maladie, à savoir la prise de conscience de notre intoxication. C'est à l'instant même de celle-ci que le malade intoxiqué va déclencher un processus de détoxification et donc d'élimination de ses toxiques et déchets. Cette élimination s'exprime sous la forme de symptômes et l'association de l'ensemble de ces symptômes d'élimination constituent une maladie. Lorsque l'organisme dispose de moyens d'évacuation efficaces (nommés émonctoires : les reins, les intestins, les poumons, les muqueuses et la peau, la vésicule biliaire), ces éliminations sont salutaires alors que si ces moyens s'avèrent inadaptés, elles seront bloqués dans l'organisme et s'y accumulerons créant, selon les cas, des dépôts (calculs, tumeurs, kystes...) ou parfois des destructions localisées ou généralisées voire des dégénérescences des tissus (toutes les maladies dégénératives et destructrices, ulcères ...).

 

La maladie est donc une tentative naturelle d'élimination des toxiques et déchets, reconnus comme tels par la prise de conscience de notre état pathologique d'intoxication. L'état maladif est un état chronique d'intoxication non reconnu par le malade alors que la maladie est l'effort que fait l'organisme pour se nettoyer lorsque nous prenons enfin conscience que nous étions en train de nous intoxiquer ! Toute prise de conscience effective déclenche la maladie qui se prolongera jusqu'à disparition totale de l'intoxication.

Cependant, et malheureusement dans la plupart des maladies dites chroniques ou évolutives, la maladie ne s’interrompt jamais dans la mesure où l'intoxication n'est jamais tarie suffisamment. Soit le malade, malgré sa prise de conscience, ne cesse pas de s'intoxiquer (exemple il continue de fumer et ne change rien à sa vie) soit l'intoxication ne peut être évacuée correctement vers l'extérieur faute d'émonctoires efficaces ou d'une circulation inefficace (de la lymphe en particulier). 

Détoxifier l'organisme revient donc à aider l'organisme à se nettoyer de tous ces déchets que nous-mêmes laissons accumuler en nous par le fait même que nous n'avons pas conscience de générer ou d'attirer ces mêmes déchets en nous ! Tant que nous n'avons pas conscience de nous intoxiquer, l'organisme ne réagit pas et laisse ces toxiques et toxines s'accumuler en nous. Il ne peut réagir puisqu'aucun message ne l'avertit de cette situation toxique, le malade n'en ayant pas conscience. L'organisme n'attire cependant pas tous les toxiques mais uniquement ceux qui sont en affinité avec son mode de fonctionnement "inconscient". C'est la raison pour laquelle chaque individu développera une intoxication qui sera différente selon chacun mais toujours en relation avec sa propre histoire de vie ! C'est sa façon de vivre dans la non conscience qui réalise le point de départ de son intoxication et c'est elle qui attire par affinité les toxiques et microbes en relation exacte avec le genre de pensées et de croyances émises.

Cela a pour effet que ces toxiques envahissent notre organisme obligeant celui-ci à subir cette intoxication et à modifier son métabolisme expliquant du même coup l'accumulation de toxines et l'apparition de carences toujours en relation exacte avec le type d'intoxication et donc le mode de vie spécifique à chaque être !

Ces toxiques et toxines, générateurs de déchets multiples vont s'accumuler dans les tissus et encombrer les cellules et espaces intercellulaires concernés. Coincés dans les organes (ex : utérus, foie...) ou dans certaines régions (ex : articulations, muscles, œil...) ces déchets vont, avec le temps, éroder ou même détruire ces mêmes tissus et induire nombre de dégâts qui apparaitront dès lors que les processus d'élimination seront dépassés.

Tant que nous agissons de façon inconsciente, ce processus d'élimination reste passif. Ce n'est que lorsque la prise de conscience se fait en nous que l'organisme engendre tout naturellement un processus d'élimination, cette fois actif, et qui induit les symptômes de la maladie.

Les éliminations passives sont les transpirations, les selles plus abondantes et plus liquides, les sécrétions nasales, vaginales, oculaires, les urines abondantes et plus concentrées... mais aussi les montées de cholestérol, de sucre, d'urée, d'acide urique... dans le sang, permettant au rein d'éliminer plus ou moins naturellement ces déchets indésirables vers l'extérieur.

Il est clair que ces éliminations passives nous montrent que l'organisme fonctionne très bien. Ils ne doivent donc pas faire envisager, comme il est coutume de le faire, un blocage thérapeutique et symptomatique de ces éliminations, mais plutôt de comprendre qu'il y a intoxication et ainsi entreprendre une véritable détoxification de fond. Cette détoxification devra bien entendu encore être renforcée lorsque apparaitront tout signe d'intoxication avérée comme lors d'une quelconque maladie ! 

Lorsqu 'il n'existe aucune maladie mais uniquement des signes passifs d'élimination, il est logique de recourir à une détoxification qui aura pour but de permettre une prise de conscience de cette intoxication.

Tout autre sera l'objectif de détoxification lors d'une maladie avérée qui consistera à permettre à l'organisme de s'engager dans un processus efficace de transformation permettant à l'intoxication, devenue consciente, de ne pas se pérenniser !

La clé initiale de toute détoxification est dans la prise de conscience de cet état latent d'intoxication pourvoyeur de maladies à venir alors que la clé finale se situe dans le changement actif et efficace à opérer afin de se libérer définitivement de cet état patent d'intoxication !

Ce changement doit prendre sa source dans une nécessité intérieure de modifier réellement sa propre existence afin qu'elle deviennent consciente et ne s'emploie plus à agir, par cette intoxication, à l'encontre du bien-être de notre organisme. Nous sommes venus sur terre pour évoluer et donc pour devenir conscient de la vérité grâce aux expériences de vie que nous sommes amenés à rencontrer au quotidien. 

En ne voulant pas devenir conscient des leçons que nous avons à intégrer, nous laissons l'occasion à de multiples fausses manières de se comporter faire leur entrée dans notre mode de vie, laissant notre état d'inconscience prendre le dessus en nous dirigeant, ce qui équivaut à s'intoxiquer !

La détoxification, vue sous cet angle, est une possibilité naturellement mise à notre disposition, pour se transformer à moindre frais et cela jusque dans les profondeurs même de notre être.

Cherchez ce à quoi vous devez vous délier et vous détacher, faites l'expérience de la détoxification et voyez par vous-mêmes !

© 2018 - Renaissance et santé - Jean-Jacques Dewitte